Jean-Marie Gourreau – Critiphotodanse / 22 janvier 2012

/ / sur Sous ma Peau / 22 January 2012

Suite à l’étape de travail publique à L’Etoile du nord/Paris, dans les cadres des Turbulents – 21 janvier 2012
Les turbulents à L’Etoile du Nord : Françoise Tartinville, Guillaume Marie et Maxence Rey
Excellente initiative, d’ailleurs pleinement couronnée de succès, que celle de faire découvrir à un public amateur de danse les dessous de la création chorégraphique, en présentant les extraits d’un travail en cours et en demandant à ses auteurs de l’expliciter : c’est ainsi que Jean-François Munnier, programmateur à l’Etoile du Nord, a récemment proposé de dévoiler les projets chorégraphiques de trois jeunes artistes, Françoise
Tartinville, Guillaume Marie et Maxence Rey, sous le parrainage d’un “vieux de la vieille”, Frédéric Werlé. Les trois œuvres en cours seront en fait créées en octobre prochain.

Sous ma peau de Maxence Rey est un voyage au dedans de l’être de trois femmes qui se mettent à nu, au propre comme au figuré, tentant de dévoiler les mystères de leur existence, leur féminité, leur sauvagerie, mettant en avant leur corporéité, tout comme des archéologues qui explorent et fouillent les entrailles de la terre pour en révéler les plus intimes secrets. Elles nous amènent à plonger dans les stéréotypes du féminin pour pouvoir ensuite les détourner et en révéler la profondeur mais aussi l’animalité. L’entreprise est osée car elle touche aux choses les plus intimes de l’être ou, plutôt, des trois êtres embarqués dans l’aventure, trois complices aux natures différentes, démasquant de manière crue mais fascinante leurs fantasmes et leurs délires mais également leur pudeur et leur beauté.

Lire l’article sur Critiphotodanse


Leave a Comment